05 61 99 14 97 agence@msarchitectes.fr

E.H.P.A.D. de Lombez

Extension / humanisation & cuisine centrale
Centre Hospitalier Intercommunal – Lombez 32

En chiffres

5

8 100 000 € H.T.

5

4 750 M²

Programme

Extension, mise en sécurité et humanisation de la maison de retraite (84 lits).
Création d’une unité de 16 lits (Alzheimer).
Création d’une cuisine centrale (600/900 repas / jour) et création d’un pôle de liaison avec l’hôpital existant.

Schéma directeur du centre hospitalier intercommunal Lombez-Samatan

Bâtiment principal du XIX° siècle inscrit

Partenaires

Maîtrise d’ouvrage : Hôpital de Lombez / Conducteur d’opération : DDE 32 / Missions exécutées : Mission de base + EXE
Équipe de Maîtrise d’œuvre : Architecte mandataire : MS Architectes JC&L MINVIELLE / Architectes Associés : Agence Airoldi-Brun
Bureau d’étude structure : PEI / Bureau d’étude Fluides : SETES / Economie et OPC : Bateco / Bureau de contrôle : QUALICONSULT

Descriptif du projet

Le projet pour l’extension de l’hôpital de Lombez est une réalisation de longue haleine dont nous présentons ici, la tranche la plus récente, la plus difficile à réaliser au cœur d’un ensemble en fonctionnement permanent.

Ici le creux n’est pas résiduel, c’est sa composition qui dicte la place de chaque objet, pour que l’ensemble des espaces construits le bordent et bénéficient de la lumière qu’il amène au centre du projet. C’est aussi le lieu privilégié d’observation de la vie de l’hôpital, la préparation des repas, l’arrivée d’un résident, la visite d’une famille, le transport du linge … tout y passe, en préservant des espaces de ‘stationt’ faciles à surveiller des différents lieux de travail du personnel.

Entouré d’un chapelet de bâtiments édifiés sur plus d’un siècle, ses volumes simples, ses matières, son unité volontaire, tranchent sur la complexité ambiante ; ses angles vifs et ses tensions en sont l’écho, et s’y reflètent sereinement.

L’entrée en institution et l’existence collective qu’elle impose, plongent brutalement une personne âgée dans une logique inconnue et douloureuse.

Après avoir quitté son lieu de vie familier, il faut se prêter à de nombreux apprentissages propres à cette vie commune.

L’institution est le lieu de cette perte d’intimité. Apprentissage de nouveaux liens sociaux, de nouvelles pratiques : apprendre à demander, à qui demander, pour combler avant tout un besoin de présence. Bien sûr la diversité des situations de fin de vie rend délicate toute entreprise de généralisation, cependant nous constatons de manière récurrente l’aggravation progressive des moyennes d’âges et des situations de dépendance des résidents de ce type d’institution.

Des simples troubles de mémoire à la démence sévère, de l’hyperactivité de certains patients atteints de maladie d’Alzheimer à la perte d’autonomie totale de la fin de vie, le spectre est très large, et l’évolution rapide.

L’objectif de la conception est un environnement adapté donc flexible.

Un espace domestique, un refuge, permettant une grande liberté d’évoluer ou de participer sans se heurter à de multiples interdictions ou contraintes.

L’espace doit permettre de diminuer l’anxiété, de donner des repères et de stimuler.

– Nous avons été engagés directement sur site pendant plus de dix ans, nous y sommes encore, dans l’attente d’une nouvelle phase de réalisation. La maquette numérique résultant de nos interventions est une simulation presque complète de l’existant.

– Elle illustre complètement le parcours de notre transition numérique, et l’ensemble du processus de la refonte complète de nos pratiques.

– C’est un projet complet, mêlant restructuration, extension, rénovation, difficultés propre aux sites hospitaliers occupés, enjeux techniques, gestion des flux… et surtout une dimension particulière qu’une maîtrise d’œuvre a beaucoup de mal à exprimer, à projeter : le temps.

Nous avons surtout appris la puissance des outils de simulation capables de prendre en compte cette dimension temps, qui sédimentent l’ensemble des interventions, et permettent l’expression de chaque étape.

 

Projet neuf et restructuration en site occupé / en lots séparés

Bâtiment principal du XIX° siècle inscrit
BIM : Maquette numérique complète et gestion de 5 phases de réalisation distinctes

 

MS Architectes - JC & L Minvielle

39 bis Rue Riquet - 31000 TOULOUSE

Tél : 05 61 99 14 97

email : agence@msarchitectes.fr